Arbre à thé

Nom latin : Melaleuca alternifolia

Famille botanique: Myrtacées

Origine : Australie

Partie distillée :Feuille, Rameau

Molécules aromatiques :Terpinéol 1,4, γ-terpinène

Ce petit arbre au feuillage léger fut découvert en Australie au temps du capitaine Cook. Les navigateurs anglais faisaient infuser ses feuilles à l’instar du thé, d’où son nom de Tea-tree. Ses propriétés sont étudiées depuis le début du XXe siècle. Cette plante était utilisée par les Australiens comme antiseptique universel avant l’avènement des antibiotiques.

Propriétés :

  • Anti-infectieuse majeure : antibactérienne à large spectre, antivirale, antifongique, antiparasitaire
  • Stimulante immunitaire
  • Anti-inflammatoire
  • Cicatrisante
  • Radioprotectrice : prévention des brûlures cutanées dues à la radiothérapie
  • Décongestionnante veineuse
  • Equilibrante nerveuse

Domaines d’application :

  • Bienfaits immunitaires : Fatigue, infection virale ou bactérienne,
  • Bienfaits cutanés : Herpès labial, infections cutanées d’origine bactériennes, virales ou fongiques (furoncle, impétigo, mycose, zona, varicelle, psoriasis, panaris, parasitoses), infections buccales (inflammation des gencives, ulcère buccal,  aphte), peaux grasses, pieds (fatigués, meurtris, etc.), piqûre d’insecte, radiothérapie, troubles cutanés (acné, eczéma suintant, démangeaisons, etc.),
  • Bienfaits digestifs : Infection intestinale (parasitose, mycose),
  • Bienfaits ORL et respiratoires : Bronchite et bronchite productive, grippe, mal de gorge, otite (en préventif), Rhinopharyngite, sinusite,
  • Bienfaits circulatoires : Varices, jambes lourdes,
  • Bienfaits uro-génitaux : Infection uro-génitale (cystite, mycose vaginale, herpès génital, prurit, vulvo-vaginite), leucorrhées,
  • Bienfaits sur le plan psycho-émotionnel : Angoisse, anxiété, déprime latente, fatigue physique et psychique, nervosité et agitation intérieure, stress.

Voir aussi